s’évader agir hypnose alençon

S’évader agir 

Hypnose quantique

psy orne hypnose quantique normandie

 fibromyalgies / douleurs neuropathiques / dépressions / acouphènes / toc / phobies / stress…

.

Thierry ZALIC 

Psychologue clinicien / Hypnothérapeute 

 

t.zalic@free.fr

06 81 66 75 00 

l’évasion quantique


s'évader agir hypnose alençon quand-nos-peurs-nous-parlent-1-300x159

.

L’hypnose, par la transe, commence par une évasion.

.

Le patient suit un chemin, traverse un marché un jour de soleil, ou de pluie. Ses narines sentent des odeurs de poulet grillé, de poissons, ou d’olives… Son dos s’allonge sur une plage, ses mollets gravissent une montagne… c’est selon.

Il se concentre sur la chaleur de sa joue droite, car le soleil vient de droite, et la fraîcheur de sa joue gauche par où vient un léger vent frais…

On est très loin des ressassements de la psychanalyse.

L’hypnose propose un voyage. Un voyage restructurant.

Assis, dans un fauteuil souvent confortable, on se retrouve dans le même fauteuil, différent. Est-ce de la science-fiction ?

Sans jeu de mot, on pourrait expliquer que cette fiction fait avancer la science. Les dernières avancées des neurosciences dévoilent que des zones du cerveau excitées par des stimulations visuelles, olfactives, gustatives, kinesthésiques (le mouvement)… « s’allument » autant sous un effet réel ou imaginaire. Ainsi le sujet en état hypnotique vit physiquement l’histoire dans laquelle le thérapeute l’invite à se glisser.

L’évasion par l’esprit trace un chemin physique. Elle  secrète des hormones ou des anticorps qui auront des répercussions positives sur la maladie ou le traumatisme au même titre qu’un médicament, d’une façon totalement naturelle et adaptée.

S’évader des problèmes, sortir du labyrinthe, défricher d’autres voies…

 

 Santé parfaite

 

Aujourd’hui, de plus en plus de scientifiques reconnaissent que le corps humain s’apparente à un réseau où circulent l’énergie et l’information bien au-delà d’une structure anatomique figée.

Le Dr Deepak Chopra explique  « qu’en chacun de nous existe un lieu dénué de maladie qui ne ressent jamais la douleur et qui ne peut ni vieillir ni mourir. Lorsqu’on va en ce lieu, les limitations que nous acceptons cessent d’exister. Elles ne peuvent même plus appartenir au domaine du possible.

Ce lieu s’appelle « santé parfaite ».

Les séjours que l’on y fait peuvent être soit très brefs, soit durer de nombreuses années. Mais même la plus courte visite va suffire à induire un profond changement.

Aussi longtemps qu’on y demeure, les hypothèses que l’on tient pour vraies dans la vie ordinaire vont se modifier, et la possibilité d’une existence nouvelle, plus élevée et plus idéale, va commencer à s’épanouir. »

 

Guérir un peu, ou beaucoup

 

La thérapie orientée solutions, qui s’engage dès l’entrée dans le cabinet, avant même que l’on s’occupe du corps, vise à changer son regard sur le monde. Ne plus croire à ses anciennes pensées, qui peuvent être vraies, ou ne pas l’être, repartir d’un temps nouveau, d’un temps 0.

Si l’on pense avec des anciennes habitudes, il est possible de réussir à s’améliorer de 5 à 10 % en travaillant dur. Cependant, pour obtenir de 2 à 10 fois d’amélioration, il va  falloir procéder d’une manière totalement différente. C’est ce qu’on fait les ingénieurs de la Silicone Valley à la création d’Apple.

 

Pensées, sensations, cellules

 

Toute insatisfaction s’exprime physiquement car toutes nos pensées se transforment en substances chimiques. Lorsque vous êtes heureux, les particules émises par le cerveau vont voyager dans tout le corps, faisant connaître votre bonheur à chacune de vos cellules.

Elles peuvent autant devenir « heureuses », c’est-à-dire se mettre à fonctionner avec plus d’efficacité en modifiant leur processus chimique et leur fréquence, que « malheureuses » et dysfonctionner, engendrer des maladies.

Ainsi, on observe un pic de crises cardiaques le lundi matin chez des personnes malheureuses à leur travail.

(lire burn out)

 

Capter autrement la réalité

Ilya Prigorine, lauréat du prix Nobel de chimie en 1977, inscrit les potentialités de l’homme dans un contexte de réenchantement de la nature.

Si on la considère comme une bande passante de radio qui comporte un nombre infini de stations, la réalité dont nous faisons l’expérience ne constitue qu’une seule station sur cette bande, assez convainquante pour que l’on reste sur elle mais masquant les autres choix qui existent de part et d’autre.

Que chaque humain puisse modifier sa vie en modifiant son attitude et son regard est à la source de la psychologie positive.

.

L’approche quantique

 

L’infiniment petit, dont nous sommes composés à un certain niveau, fonctionne avec des lois différentes que j’esquisse là brièvement :

 

Le monde de la physique quantique est celui de l’infiniment petit.

À ce niveau que l’on appelle subatomique, la matière n’existe plus avec certitude à des places définies ; elle manifeste plutôt une tendance à exister, et les événements atomiques ne surviennent pas avec certitude, mais manifestent plutôt des tendances à survenir.

Dans ce monde, toutes les règles deviennent différentes.

L’objet quantique est à la fois un corpuscule et une onde, disons solide et fluide, en même temps et alternativement, et tout regard le modifie. L’observateur fait partie du système.

Il est impossible de connaître en même temps sa place dans l’espace et sa vitesse (ou direction). 

L’objet quantique peut être à la fois un point dans un espace, ou tout l’espace, ou une infinité de points.

Aucune certitude qu’il soit n’existe. Il n’y a qu’une probabilité qu’il soit là, ou non.

Les opposés n’ont plus cours, au profit d’une totalité continue.

 Il n’y a plus force ou faiblesse, existence et non existence, particule ou onde : l’un participe toujours à l’autre.

Tout ce qui a été en connexion à un moment l’est toujours.

Star Wars ? Matrix? 

La déportation quantique existe. Elle n’est pas le déplacement physique de l’objet mais sa dématérialisation. Aucune matière ne voyage, seulement de l’information.

Seul arrive une copie conforme, un clone, comprenant les informations immédiates et celles qui ont constitué ses états antérieurs et futurs.

(Car dans le monde quantique la non-localisation est une loi fondamentale).

L’objet quantique peut franchir les murs.

La notion de temps pourrait ne pas exister.

 

    Les deux derniers prix Nobel français l’ont été pour des travaux sur la physique quantique    

(Claude Cohen-Tanoudji et Serge Haroche)

 

Quelle importance peuvent avoir ces mécanismes de la physique sur notre état de santé? pouvez-vous vous demander. Et bien une partie de nous fonctionne sur ce mode là.

A ce niveau quantique, aucune partie du corps ne vit isolée des autres. Le siège de la pensée n’est plus seulement le cerveau, aussi l’estomac, aussi chaque cellule qui « pense » une fonction différente selon son implantation et peut, en elle-même, devenir folle ou saine.

 » La réalité quantique met au défi nos conceptions courantes, notre bon sens. Ainsi l’atome, que longtemps on a cru la plus petite particule dans la création, est composé de morceaux de matière encore plus minuscules, qui tournoient à la vitesse de la lumière dans un immense espace vide, tellement vide qu’il rivalise avec le vide de l’espace inter-galactique » explique encore Deepak Chopra. « L’intervalle existant entre deux électrons est proportionnellement plus grand que celui séparant la terre du soleil.

Si l’on se concentre sur ces petits morceaux de matière subatomique, on s’aperçoit qu’ils sont de simples vibrations d’énergie revêtant une autre forme ».

Plusieurs paramètres entrent alors en jeu : l’énergie, au centre de la vie, de la cellule, de l’atome, la fréquence de cette énergie (tous les organes ont une fréquence différente mesurable), et l’information.

Chacun peut faire l’expérience intuitive de ressentir l’état intérieur d’un autre sans parole car le corps envoie des signaux.

Les neurones miroirs, découverts en 1990 par Giacomo Rizzolatti, directeur du département de neurosciences de la faculté de médecine de Parme, entrent en résonance avec autrui et captent alors les disfonctionnements de fréquence comme des signaux chimiques et olfactifs différents.

Quand l’hypnose devient quantique plusieurs voies sont possibles :

 

-         Amener une personne à trouver le lieu où la maladie n’existe même pas

-         Se poser, s’installer, repositionner les fréquences d’organes à leur juste tempo

-         S’oublier, se décentrer, perdre son importance pour enfin devenir sûr de soi

-         Aller dans des va-et-vient extérieurs, de soi à un autre soi ou de soi aux autres,  qui enrichissent le patient et la « communauté » extérieure.

-          …

 

Ainsi, par un processus de « résonance morphique », une personne peut guérir de la guérison de centaines d’autres dans le même cas.

Dans le cadre de cet espace quantique, l’état intérieur souhaité s’incarne par un mot : la disponibilité.

On ne demande pas au patient d’y croire, mais d’en faire l’expérience.

 

PNIE

(psycho-neuro-immunologie-endocrinologie)

 

 

Il a été observé que dans des cas précis de personnes à multiples personnalités, la pathologie change selon leurs facettes, diabétique dans une facette et non dans l’autre, allergique dans l’une… les signaux émis par le corps quantique provoquant des changements instantanés dans le corps physique. Celà induit que le corps entier est un flux d’intelligence en constant changement.

Dire que les molécules peuvent prendre des décisions devient un défi à la science actuelle.

Aux Etats-Unis et en Allemagne principalement, se développent des techniques dites de « médecin intérieur » que j’emploie de plus en plus moi-même, dont parle Thierry Janssnen.

Les recherches médicales, réunies sous le nom de PNIE, psycho-neuro-immuno-endocrinologie, initiées par les psychiatres américains Robert Adler et George Salomon, mettent à jour scientifiquement les liens qui unissent émotions, croyances et corps, à partir d’analyses des récepteurs neuronaux et de molécules: on découvre ainsi que chaque individu, pour un stress identique, va déclencher des processus hormonaux contradictoires. Aucun médicament ne peut s’adapter à tous.

D’où un travail d’individualisation telle que le pense depuis longtemps la médecine ayurvédique.

Une part du travail fait ici, rejoint cette médecine qui, pour être encore plus complète, ajoute après un diagnostic du « tempérament physique » de l’individu (dosha), méditation, massages, lavements, diététique…

 

Pour ceux qui veulent aller plus loin :

Description de trois techniques que l’on retrouve, sous des formes diverses, dans une hypnose « d’inspiration quantique ». Le placebo, la méditation, le neurofeedbak, dans le numéro d’octobre 2013 de la revue Sciences et Vie.

sciences-et-vie-001-230x300

 

Emission Arte : quand l’esprit guérit le corps

http://quandlespritgueritlecorps.blogspot.fr/2011/12/quand-lesprit-guerit-le-corps.html

 

sans-titre1 

 

 page réparation quantique

 

Bibliographie :

 

CHOPRA Deepak : Le Corps Quantique / InterEditions

CHOPRA Deepak : Santé parfaite / InterEditions

 

JANSSEN Thierry : La solution intérieure / Fayard

JANSSEN Thierry : Le défi positif/ Fayard

 

LEVALLOIS Patrice… : Le jeu du Tao, de la santé et du mieux-être / Albin Michel Taovillage

 

ROUSTANG François : Savoir attendre / Odile Jacob

 

SHELDRAKE Ruppert : L’âme de la nature / Albin Michel

 

Page changer de vie : chenille_papillon-300x199

 

Lire les différentes pages du site : 

 

Généralités

Page bienvenue

 Page Présentation   

Page Tarif  

 Préentation d’une séance

  Changer de vie

 

Tabac

Page Tabac 

Page Questions- Réponses Tabac

 

Dépression 

Page Dépression / burn out

 

Enfant

Hypnose enfant

WISC / Test d’intelligence

Article sur le WISC

 

Troubles alimentaires

Maigrir / surpoids / boulimie…

 

Sexologie / Couple

Page Jouir 

Page Thérapie de couple

 

 Divers

Page Réparer  

Page Exister 

 

 

Articles de presse

Ouest France

Orne Hebdo

 

Livres

Hypnose quantique: Le choix d’être bien

 

 

accueil

 



Laisser un commentaire

Le regime pour tous |
Le Blog de la Vasectomie en... |
Le Alix-ton |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Acupuncture sans aiguilles:...
| Médecine Générale - memento
| mon écolobeauté